Hivernage et remise en service de la piscine

Qu’est-ce que l’hivernage ?

L’hivernage correspond à la période durant laquelle la piscine ne sera pas en fonction et où la température de l’eau sera inférieure à 15°C, cette période varie suivant les régions et les équipements. Il s’agit le plus couramment  de la saison d’hiver durant laquelle le chauffage de l’eau devient très couteux. Il est souhaitable de ne pas vider le bassin ce qui permet de faire des économies d’eau et de faciliter le traitement de l’eau à sa remise en route.

 

A quoi sert l’hivernage pour ma piscine ?

La mise en hivernage de votre piscine est nécessaire et recommandée pour préserver votre matériel durant l’hiver, elle facilite le redémarrage de votre piscine.

 

Dois-je démonter ma piscine hors-sol durant l’hiver ?

Le montage et le démontage d’une piscine hors-sol peut être fastidieux, si vous n’êtes pas obligé de démonter votre piscine pour l’hiver, préférez la conserver en place. Vous ferez ainsi des économies d’eau. Suivez les conseils pour la mise en hivernage. Si vous démontez votre piscine, nettoyez et séchez correctement le liner en évitant de faire des plis qui pourraient le marquer et conservez le dans un lieu tempéré (attention aux mulots qui adorent le PVC).

 

Faut-il traiter l’eau durant l’hivernage ?

Deux types d’hivernage s’offrent à vous. L’hivernage total ne nécessite pas de traitement durant cette période, seul un traitement choc avant sa mise en hivernage est nécessaire. L’hivernage actif consiste, quant à lui, à garder en fonction la filtration : il faut effectuer un traitement choc et renouveler l’opération durant la période, vérifier le pH et le panier du skimmer.

 

Qu’est-ce que le produit d’hivernage ?

Il s’agit d’un anti-algues et non d’un antigel. Cet algicide a une action longue durée qui convient à la longue période d’hivernage.

 

Est-il conseillé d’utiliser un produit antigel ?

Non, l’utilisation d’un antigel peut être toxique et n’est pas adaptée aux grands volumes d’eau.

 

Que dois-je faire pour éviter les problèmes liés au gel ?

Avec l’hivernage actif, il faut créer un mouvement continu de l’eau en activant les skimmers ou en mettant en fonction la pompe. Dans le cas de l’hivernage total, il faut bien vérifier que l’eau ait été évacuée de la pompe, de la cuve de filtration et des canalisations  pour parer aux dégradations provoquées par la dilatation de la glace. Les flotteurs d’hivernage permettent de répartir la pression de la glace à l’intérieur du bassin. Ils sont à placer dans le bassin en diagonale.

 

A quelle période faut-il mettre la piscine en service ?

En général en mars-avril, il faut faire attention à la température de l’eau puisqu’à partir de 12°C la prolifération des algues et des bactéries reprennent de l’ampleur. A partir du moment où l’eau atteint cette température, vous pouvez remettre en service votre piscine. Cela vous évitera d’avoir une eau tournée qu’il est difficile de rattraper.

 

Comment dois-je effectuer le premier nettoyage de printemps ?

Evitez d’utiliser votre robot pour ce nettoyage, vous pourriez l’endommager. Utilisez de préférence une épuisette ou le balai aspirant pour enlever les gros débris. Si l’hivernage a été réalisé correctement, l’eau doit être claire mais il est recommandé de faire un nettoyage approfondi du revêtement et des différents composants pour redémarrer  votre piscine sans difficultés.

 

Quelles sont les étapes à respecter pour la mise en route?

Dans un premier temps, il faut remplir complétement le bassin, mettez ensuite la filtration en mode forcé. Ajoutez un séquestrant pour filtrer les métaux, le sulfure métallique peut provoquer des taches brunes. Pour éviter ces apports de métaux, privilégiez une eau de remplissage provenant du réseau. Evitez les eaux de puits ou cours d’eau car ces derniers contiennent souvent davantage de composants métalliques. Vérifiez les filtres et nettoyez-les avant de mettre en route le système de filtration. Equilibrez le pH de l’eau suivant le cas, puis procédez à un traitement intensif au chlore pour bien nettoyer le liner. Lorsque le taux de chlore est revenu à moins de 1ml/l, vous pouvez repositionner la filtration en marche normale.

 

Que dois-je vérifier dans un premier temps pour la remise en route ?

Il faut vérifier que les canalisations, la pompe et les filtres n’aient pas été endommagés par le gel. Surtout inspecter bien la pompe de filtration, elle ne doit pas avoir été noyée durant l’hiver. Débarrassez le bassin des gros débris avant tout nettoyage du bassin et des couvertures.