Sécurité

Est-il obligatoire de sécuriser sa piscine hors-sol ?

Les piscines hors-sol ne rentrent pas dans le cadre de la législation en date du 1re janvier 2004. Seules sont concernées les piscines enterrées, semi-enterrées, fixé au sol de façon définitive ou non démontable. Dans le cas des piscines posées sur le sol, il n’est pas obligatoire de sécuriser sa piscine. Il faut impérativement procéder à une surveillance active des jeunes enfants pour éviter les accidents et les noyades.

 

Quels sont les gestes préventifs ?

La surveillance active est primordiale. Il faut toujours rester à proximité de la piscine et disposer une perche ou une bouée près du bassin, un téléphone près de vous et ne pas laisser les enfants sans surveillance. En cas d’accident, sortez l’enfant  le plus rapidement possible de l’eau et appelez les secours (le 18 pour les pompiers, le 15 pour le SAMU). Appliquez la marche à suivre par les sauveteurs.

 

Quels sont les dispositifs de sécurité existants ?

Un dispositif de sécurité doit être homologué, c’est-à-dire qu’il doit répondre à un cahier des charges émit par le comité de normalisation de l’AFNOR. Quatre types de systèmes de sécurité répondent aux normes de l’AFNOR : les abris de piscine (norme NF P 90-309), les couvertures de sécurité ou dispositifs d’accrochage (NF P 90-308), les systèmes d’alarmes (NF P 90-307) et les barrières de protection et moyens d’accès au bassin (NF P 90-306). Ces systèmes peuvent être couplés, mais ne remplacent en aucun cas une surveillance accrue s’il y a des enfants en bas âge autour du bassin.